Le guide de votre bien-être à domicile

Ambiance parfum

Actualités

Polémique autour des parfums

Après la sortie d’un rapport scientifique mandaté par l’Union européenne qui interdit l’utilisation de trois substances naturelles potentiellement allergisantes dans la composition des parfums et délimiter strictement le nombre d’ingrédients d’un parfum, les producteurs de lavande et les producteurs Français ripostent pour empêcher le vote d’une telle législation au niveau de la Commission européenne.

Déjà effective au niveau européen et encouragée par les associations de personnes allergiques, cette initiative de Bruxelles n’est pas la bienvenue à Grasse, la capitale mondiale de la parfumerie. Sans devoir changer leurs formules en enlevant les composants nocifs, les professionnels en parfumerie sont actuellement en cours de négociations avec les responsables européens avant un arbitrage décisif prévu en 2014.

Les réactions de parfumeurs et des associations pour la prévention des allergies :

Francis Thibaudeau, directeur adjoint de la Division parfumerie chez Robertet à Grasse semble redouter que l’Europe limite l’utilisation des plantes à allergènes.

Karine Vinchon-Spehner, créatrice de parfums, met le point sur les éventuelles conséquences d’une nouvelle législation européenne sur les substances allergènes indispensables dans la production de parfums et de produits cosmétiques.

Pascale Couratier, présidente de l’Association française pour la prévention des allergies ou AFPRAL défend l’interdiction de parfums d’ambiance dans les espaces publics et les boutiques parce que le nombre de cas d’allergies aux parfums ne cesse de s’élever.

Bert Candaele, représentante du Centre régionalisé interprofessionnel d’expérimentation en plantes à parfum, aromatiques et médicinales ou CRIEPPAM dans le sud de la France s’attend à la mise en place d’un statut spécial pour les huiles essentielles.