Le guide de votre bien-être à domicile

Ambiance parfum

L'encens, parfum millénaire

bougies parfumées

© Donvito - Fotolia.com

L’encens est l’un des premiers parfums de l’humanité, lié à la découverte ancestrale du feu et des ses pouvoirs fascinants. Parfum de légende aux volutes légères, l’encens nous subjugue encore…
  1. Qu’est-ce au juste que l’encens ?
  2. L’encens utilisé comme parfum d’ambiance
  3. A lire pour aller plus loin

Encens et légendes

Une légende japonaise raconte qu’au temps jadis des pêcheurs trouvèrent sur la plage les débris de bois sombre laissés par une tempête. Ils en jetèrent un morceau dans un feu d’où s’éleva aussitôt une senteur inconnue, puissante et envoûtante. Les pêcheurs allèrent sans tarder faire présent de ce bois mystérieux à l’empereur. C’est ainsi que, selon la légende, le bois d’encens aurait été introduit au Japon. Dans le monde chrétien, l’histoire des rois mages porteurs d’or, de myrrhe et d’encens, montre également combien l’encens était considéré comme une substance noble et rare.

Qu’est-ce au juste que l’encens ?

A la base, l’encens est une résine produite par un arbre de la famille des térébinthacées, le Boswelia sacra. Traditionnellement déposée en petite quantité sur un charbon ardent, cette résine dégage en brûlant lentement un puissant parfum aromatique. Puis le terme d’encens s’est étendu à d’autres résines, comme celle de l’oliban (arbre de Somalie), de la myrrhe et du benjoin. On peut tenter soi-même l’expérience simple de faire brûler un végétal fortement aromatique, comme l’écorce de genévrier, qui a la propriété de se consumer lentement, à la manière de l’encens.

Rapidement, la main humaine a mélangé plusieurs résines, puis a appris à les doser habilement pour composer des parfums subtils, utilisés à des fins particulières, souvent philosophiques, médicinales ou religieuses. Au Japon, la cérémonie traditionnelle du « Koh-do », qui consiste à respirer de l’encens et à composer un poème sur sa fragrance, s’est élevée en véritable art de vivre.

L’encens utilisé comme parfum d’ambiance

Lorsqu’il s’agit, de façon beaucoup plus simple, de parfumer sa maison, l’encens est vendu sous forme de baguettes, de spirales ou de petits cônes combustibles. Les bâtonnets sont en général vendus dans un petit coffret comprenant également un porte-encens où les piquer. Les cônes se brûlent dans une coupelle et les spirales peuvent s’attacher en hauteur.

Les fabricants sérieux continuent à composer des encens pour parfums d’ambiance à partir de produits naturels : résine broyée et mélangée à un support combustible, tel de la sciure de bois très fine, du charbon de bois pilé, ou encore des plantes aromatiques séchées et broyées. Quelques entreprises comme « Encens du Monde » ou « Le Comptoir de l’Encens » offrent la garantie de produits 100% naturels, dans la continuité des traditions anciennes des différentes parties du monde : Orient, Japon, Chine, Tibet, Inde, Afrique… Mais trop souvent, hélas, ce qui est vendu sous le nom « encens » n’a plus rien à voir avec la résine originelle, beaucoup trop rare et chère. Bien des matériaux commercialisés sous l’appellation globale « encens » ne sont que des supports totalement factices imbibés de parfums qui n’ont plus rien de naturel.

A lire pour aller plus loin

Un livre particulièrement intéressant est « Le Guide de l’encens » de Suzanne Fischer-Rizzi (Editions du Gange, 2004). Il retrace en particulier, pays par pays, l’histoire de l’encens et de ses effets psychiques, physiques et thérapeutiques. Instructif également est l’ouvrage, « Encens : Les recettes pour les préparer, les rituels pour les utiliser », d’Eric Pier Sperandio, qui vous invite à réaliser vous-même les mélanges d’encens qui vous conviennent le mieux.